Chiara Luce : de la sainteté à l’évangélisation

Je voulais absolument lire sur Chiara Luce. En savoir plus sur cette jeune fille qui aimait tant Jésus et par cet amour, lui a donné sa souffrance , tout comme Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus l’a fait. Je crois que son sourire et son regard pétillant m’ont aussi irrésistiblement attiré à elle.

Editeur Pierre Téqui

Quatrième de couverture:
Chiara Luce Badano est née il y a cinquante ans. Jeune fille joyeuse et sportive, elle est déjà engagée dans la foi à travers le Mouvement des Focolari quand on lui diagnostique un cancer des os incurable à l’âge de 17 ans. Les deux dernières années de sa vie sont à la fois un douloureux chemin de croix et un chemin de lumière vers sa mort qu’elle vit comme ses noces avec son Bien-Aimé : Jésus.

Ce livre présente le cheminement de la jeune Italienne vers la perfection chrétienne, jusqu’à la maladie et à la mort, avec une réflexion sur le sens qu’elle donna à sa souffrance. Il propose une intéressante confrontation avec la culture de l’incroyance contemporaine, qui éclaire l’authenticité et la solidité du témoignage de Chiara Luce dans la droite ligne de la nouvelle évangélisation.

Béatifiée en 2010, Chiara Luce a laissé le témoignage d’un chemin de foi lumineux et rempli d’espérance.


Chiara Badano était une enfant très attendue par ses parents. Leur désir a été exaucé après un pèlerinage marial. Enfant unique très aimée, Chiara grandit à Sassello en Italie, au sein d’une famille chaleureuse, modeste, catholique. Elle est entourée d’amis bienveillants, fait de son mieux à l’école et pratique beaucoup de sport. C’est une enfant lumineuse.

A 9 ans, elle découvre le mouvement des Focolari, mouvement ecclésial fondé en 1943 par Chiara LUBICH. Son objectif général est l’engagement pour l’unité et la fraternité au sein de l’Église et de la société, en famille, dans le monde économique et socio-culturel, en politique, dans les relations entre personnes riches et pauvres et entre les peuples. Chiara est fascinée et s’engage avec enthousiasme, décidée à vivre intensément l’Evangile pour être toujours plus proche de Dieu. Généreuse, aimante, sa foi est immense.

A 17 ans, lors d’un match de tennis, une douleur fulgurante la prend à l’épaule. Après plusieurs examens, le diagnostic est sans appel et tombe rudement sur la vie de Chiara et ses parents. Elle est atteinte d’un cancer des os.

Elle décide d’offrir toute sa souffrance à Jésus, demandant à ce qu’on ne lui insuffle pas de morphine, pour être pleinement consciente de tout. Elle continue d’offrir toute sa joie à ses proches, toute sa générosité, pensant toujours aux autres, de son lit de malade.

« Si tu le veux, Jésus, je le veux aussi »

Chiara « Luce »Badano

Chiara décède peu avant ses 19 ans mais continue de rayonner aujourd’hui. En 1990, son procès de béatification est engagé. En décembre 2009, la publication par Benoît XVI du décret reconnaissant un miracle attribué à Chiara Luce la fait passer de « vénérable » à « bienheureuse ».

Elle a indéniablement laissé un témoignage fort de son chemin de foi, lumineux et rempli d’espérance.

Pour aller plus loin, je vous conseille de regarder cette vidéo, qui retrace sa vie et sa foi, à travers les gens qui l’ont cotoyé et aimé.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s