Eh bien dansons maintenant ! – Karine LAMBERT

Chronique issue de mon ancien blog de lecture.

En vacances en 2016 dans le bassin d’Arcachon, je suis tombée sur ce livre à la librairie générale d’Arcachon ( librairie que je vous recommande chaudement, elle est incroyable!). La couverture m’a tout de suite attiré et après avoir lu le résumé, je n’ai pas réfléchi bien longtemps car c’est tout à fait le genre d’histoires qui fait mouche chez moi.

Editions JC LATTES – 282 pages

Quatrième de couverture :
Elle aime Françoise Sagan, les éclairs au chocolat, écouter Radio Bonheur et fleurir les tombes.
Il aime la musique chaâbi, les étoiles, les cabanes perchées et un vieux rhinocéros solitaire.

Marguerite a toujours vécu dans l’ombre de son mari. Marcel a perdu celle qui était tout pour lui. Leurs routes se croisent, leurs coeurs se réveillent. Oseront-ils l’insouciance, le désir et la joie ?

Après le succès de L’immeuble des femmes qui ont renoncé aux hommes, traduit dans de nombreux pays, Karine Lambert signe un roman lumineux sur la fragilité et l’ivresse d’une histoire d’amour à l’heure où l’on ne s’y attend plus.

Ce livre est un véritable coup de coeur pour moi. Ce genre de livres fait du bien: il apaise, attendrit, ensoleille le quotidien!

Lorsque j’ai lu ce roman, c’était tout ce dont j’avais besoin.

Nous rencontrons Marguerite, qui a traversé les âges et qui enterre son mari. Marguerite est une femme qui a vécu toute sa vie sous la coupe de cet homme: jamais elle n’a pu être elle-même, se contentant de remplir les tâches qui lui étaient demandées et de rester digne, étant femme de notaire.

Marcel, lui, est au crépuscule de sa vie et il s’imaginait la terminer avec son épouse qu’il aimait tant. Malheureusement le destin en a décidé autrement et la vie vient de lui faucher son grand amour.

Ces deux êtres abîmés par la vie vont se rencontrer grâce à leurs enfants, qui leur ont offert une cure thermale pour se remettre d’aplomb. Entre eux, timidement, puis follement, va naître un beau sentiment et nous allons vivre avec eux ce renouveau, plein de doutes, d’angoisses, avec un mélange de culpabilité mais aussi d’envie, de tendres et sincères moments.

J’ai complètement été portée par ma lecture. Les personnages centraux que sont Marguerite et Marcel sont deux êtres fort attachants: leurs caractères et leurs pensées sont retranscrits avec profondeur et leur histoire est très inspirante. 

Marguerite et Marcel nous prouvent que tout est possible, qu’il n’y a pas de frein pour continuer à vivre, à ressentir, à partager, malgré la fin de vie qui approche, malgré la perte d’un être cher. Il n’y a pas d’âge pour s’affirmer, pour être maître(esse) de son destin. 

Avec beaucoup d’humour et sensibilité, Karine LAMBERT a signé un roman très tendre, inspirant et rassurant, qui m’a porté sans aucune difficulté jusqu’à la dernière ligne.  Je conseille donc fortement cette lecture!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s