La voix des vagues – Jackie COPLETON

Offert par ma meilleure amie il y a maintenant un petit bout, je l’ai enfin découvert juste avant de partir en vacances. J’ai attendu d’arriver à la mer pour en faire la photo, vu le thème, c’était approprié

Editions POCKET – 384 pages – 1er mars 2018

Quatrième de couverture :

Lorsqu’un homme horriblement défiguré frappe à la porte d’Amaterasu Takahashi et qu’il prétend être son petit-fils disparu depuis des années, Amaterasu est bouleversée. Elle aimerait tellement le croire, mais comment savoir s’il dit la vérité ?

Ce qu’elle sait c’est que sa fille et son petit-fils sont forcément morts le 9 août 1945, le jour où les Américains ont bombardé Nagasaki ; elle sait aussi qu’elle a fouillé sa ville en ruine à la recherche des siens pendant des semaines. Avec l’arrivée de cet homme, Amaterasu doit se replonger dans un passé douloureux dominé par le chagrin, la perte et le remord.

Elle qui a quitté son pays natal, le Japon, pour les États-Unis se remémore ce qu’elle a voulu oublier : son pays, sa jeunesse et sa relation compliquée avec sa fille. L’apparition de l’étranger sort Amaterasu de sa mélancolie et ouvre une boîte de Pandore d’où s’échappent les souvenirs qu’elle a laissé derrière elle …

Ce roman est très beau. L’écriture de Jackie COPLETON sait se faire tantôt poétique, tantôt crue lorsque l’intrigue s’y prête, simplement prenante!

Sur fond de destins croisés et d’époques entrechoquées, ce roman emboîte une tragédie historique et humaine au sein d’une famille et qui viendra marquer à jamais l’existence des personnages principaux.

Certains passages sont particulièrement émouvants.
Je ne connaissais pas grand chose de Nagasaki et ce roman m’a permis de m’imprégner de l’horreur qui a touché tant de gens et laisser tant de conséquences dans leur vie après Pikadon.

Les romans historiques me touchent car à partir de faits réels et celui ci a su me porter jusqu’à la dernière page sans difficulté.

Je suis de plus en plus attachée à ce style de lecture et je suis ravie de vous dire qu’il y aura d’autres chroniques de ce genre, à venir!

L’avez-vous lu? Qu’en avez-vous pensé? Vous tente t’il, sinon?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s