Le discours – Fabrice CARO

Après avoir vu passer ce roman sur la toile, puis entendu parler du film, j’ai décidé de me lancer, à mon tour, dans sa découverte ! J’avais envie d’une lecture pétillante pour l’été et j’ai été gâté !

Editions FOLIO – 224 pages – Sortie 6 février 2020

Quatrième de couverture :

Tu sais, ça ferait très plaisir à ta sœur si tu faisais un petit discours le jour de la cérémonie.” C’est le début d’un dîner de famille pendant lequel Adrien, la quarantaine déprimée, attend désespérément une réponse au message qu’il vient d’envoyer à son ex. Entre le gratin dauphinois et les amorces de discours, toutes plus absurdes les unes que les autres, se dessine un itinéraire sentimental touchant et désabusé, digne des meilleures comédies romantiques. Un récit savamment construit où le rire le dispute à l’émotion.

Adrien, qui vient d’être quitté par son amoureuse Sonia ( dont il attend désespérément une réponse à son dernier SMS) se voit confier une mission par son beau-frère: celle de préparer un discours pour le jour de son mariage. Adrien reste perplexe car il n’a jamais eu de complicité avec sa soeur et de plus, sa préoccupation actuelle est ce dernier texto envoyé à Sonia, à 17h24, lu à 17h56 et resté sans réponse.

A table, il est absent, pensant à ce qui a bien pu empêché Sonia de répondre à son message. Il imagine alors tout un tas de scènes plus cocasses les unes que les autres et nous laissant avec le sourire aux lèvres. Mais lorsque Ludo lui impose la prononciation d’un discours lors de leur cérémonie de mariage, le voilà pris dans un tourbillon l’embarquant dans ses souvenirs avec celle qu’il aime toujours et dans des scènes hypothétiques de discours plus ou moins ratées.

Si le récit nous impose dans un premier temps un Adrien égocentrique et mégalo, au fil de notre lecture, nous découvrons un quarantenaire manquant cruellement de confiance en lui, échaudé par ses relations amoureuses passées, drôle, doté d’une imagination débordante et surtout bourré de tendresse. C’est un personnage profondément attachant, pour qui nous espérons, tout le long, un dénouement heureux.

Ce roman, ressemblant aux comédies romantiques que l’on aime tant regarder, pétille et irradie de lumière : foncez !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s